Embarquons pour un voyage insolite dans ce polar acide et drôle où le narrateur nous parle depuis le ventre de sa mère, devenu la chambre d’écho des turbulences du monde.

Dans une coque de noix, Ian mac Ewan
Dans une coque de noix, Ian mac Ewan © Gallimard

Me voici donc, la tête en bas dans une femme. Les bras patiemment croisés, attendant, attendant et me demandant à l’intérieur de qui je suis, dans quoi je suis embarqué. Là, entièrement retourné, sans un centimètre à moi, les genoux repliés contre mon ventre, mes pensées comme ma tête sont bien engagées. Je n’ai pas le choix, mon oreille est plaquée jour et nuit contre ces parois sanguinolentes. J’écoute, je prends mentalement des notes, et je suis troublé. Je distingue des confidences funestes sur l’oreiller et je suis terrifié par ce qui m’attend…

Extrait du dernier roman signé Ian mac Ewan : "Dans une coque de noix", paru aux éditions Gallimard le 13 avril 2017 et traduit par France Camus-Pichon

Ian Mac Ewan
Ian Mac Ewan / Catherine Hélie/ Gallimard

Dans son dernier roman Ian mac Ewan nous plonge in utero, aux côtés de son personnage principal, un enfant à naitre. Mais ici nous sommes loin de la lune de miel imaginée entre l’enfant et sa mère, le ventre maternel devient la chambre d’écho des turbulences du monde. La future mère a un amant et voudrait bien se débarrasser de son mari, devenu gênant… Le bébé est le témoin impuissant du parricide à venir, pire, il en est le complice malgré lui…

Né en 1948 dans le sud de l’Angleterre, Ian McEwan est un écrivain fasciné par la perversion et les transgressions auxquelles l’amour peut conduire. Avec un humour féroce, il nous embarque pour un voyage inédit, plein de rebondissements, aux côtés de son héros, cet enfant en gestation qui voudrait bien éviter de commencer sa vie derrière les barreaux. Avec une virtuosité rare, l’écrivain nous fait revivre ce temps où la vie est dominée par les sons et les sensations filtrées par le placenta. Avec lui, nous plongeons dans une « mer intérieure et ses milliards de fragments en suspension ». Il y fait sombre, nous sommes à l’étroit, les organes vibrent et nous bousculent, cette « coque de noix » est tout sauf confortable, mais l’expérience vaut le détour…

La B.O de l'émission

  • Camille : 9 mois ferme (extrait de la musique du film "9 Mois Ferme")
  • Juliette Noureddine - POISON-
  • GIN WIGMORE : « POISON »

La voix de Ian McEwan est extraite de l'émission Lettres étrangères de Sylvain Bourmeau 09.07.2016 (France Culture)

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.