Je vous jure que je commence à en avoir assez de raconter des histoires ! Qu’est-ce que vous croyez ? Ma parole, ça finit par devenir ennuyeux ! Raconte, raconte, et rien à faire pour y échapper ! Bon… à votre aise, je vais encore vous en raconter une. Mais c’est la dernière, je vous préviens !

Le pauvre narrateur de cette nouvelle n’est pas au bout de ses peines. Car ce n’est sûrement pas la dernière des histoires qu’il va raconter… Son créateur, Nicolas Gogol , en a beaucoup d’autres en tête.

Nicolas Gogol
Nicolas Gogol © Domaine public

Nous sommes au début des années 1830, et cela fait déjà quelque temps que le jeune Gogol a quitté son Ukraine natale pour Petersbourg où il espère devenir un auteur reconnu…

A 20 ans, il se lance, et publie à compte d’auteur son premier texte, un poème très mal reçu par la critique. Accablé et honteux, il fait le tour de la ville, et s’empresse de racheter et de brûler tous les exemplaires restant.

Malgré cet échec, il ne se décourage pas, et continue à travailler d’arrache-pied.

Il se fait vite remarqué avec ses Nouvelles ukrainiennes, inspirées du folklore provincial, et parvient surtout à intégrer les cercles littéraires de l’époque, grâce à son ami et inspirateur Pouchkine.

Des contes au théâtre, en passant par le roman, Gogol va devenir l’un des plus grands écrivains russes de son temps, demeurant une énigme pour nombre de ses lecteurs qui n’ont pas toujours compris ses choix et ses positions. Très solitaire, névrosé, et profondément mystique, Gogol meurt à 42 ans, à moitié fou, sans avoir eu le temps d’achever son chef-d’œuvre : Les Ames mortes .

Ce soir, je vous propose donc de découvrir l’œuvre singulière de cet écrivain plutôt méconnu en France, en compagnie du comédien et metteur en scène Xavier Gallais…

Avec les extraits suivants :

  • "La Perspective Nevsky", extrait du recueil Arabesques (1835)

  • Le Nez (1836)

  • Le Révizor , Acte II scène I

  • Journal d'un fou (1835)

  • Les Ames mortes (1843)

Avec les voix de Henri Troyat et André Barsacq (archives INA)

Programmation musicale :

Les Yeux Noirs : "Dobri dien romale"

Vladimir Vissotski : "Vers les cimes"

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.