J’ai lu Guerre et Paix pour la première fois à douze ou treize ans (plutôt treize, j’étais en cinquième et guère en avance). Depuis le début des vacances, les grandes, je voyais mon frère s’enfoncer dans cet énorme roman, et son œil devenait aussi lointain que celui de l’explorateur qui a depuis belle lurette perdu le souci de la terre natale.

  • C’est si chouette que ça ?

  • Formidable !

  • Qu’est-ce que ça raconte ?

  • C’est l’histoire d’une fille qui aime un type et qui en épouse un troisième.

Mon frère a toujours eu le don des résumés.

  • Tu me le prêtes ?

  • Je te le donne.

« Une fille qui aime un type et qui en épouse un troisième… », je ne vois pas qui aurait pu résister. De fait, je n’ai pas été déçu, bien que mon frère se fût trompé dans ses comptes. En réalité, nous étions quatre à aimer Natacha : le prince André, ce voyou d’Anatole (mais peut-on appeler ça de l’amour ?), Pierre Bézoukhouv et moi. Comme je n’avais aucune chance, force me fut de m’ « identifier » aux autres. (Mais pas à Anatole, un vrai salopard, celui-là !).

J’ai sauté les trois quarts du livre pour ne m’intéresser qu’au cœur de Natacha. Je me suis intéressé à l’amour et aux batailles, et j’ai sauté les affaires de politique. J’ai laissé Tolstoï disserter seul des problèmes agraires de l’éternelle Russie…

J’ai sauté des pages, quoi.

Et tous les enfants devraient en faire autant.

Le droit de sauter des pages, l e droit de ne pas finir un livre, le droit de lire n’importe quoi, n’importe où … Voici les conseils qu’un grand écrivain contemporain donne aux enfants pour leur transmettre le goût de la lecture : il s’agit de Daniel Pennac , auteur de la célèbre saga des Malaussène, récemment adaptée au cinéma.

Daniel Pennac Folio Gallimard
Daniel Pennac Folio Gallimard © Radio France

Ce soir, à l’occasion des fêtes de Noël, nous consacrons cette émission à la littérature jeunesse, en compagnie d’un jeune lecteur passionné, un garçon de 11 ans venu exprès de Montpellier. Il s’appelle Alexandre Ouedhriri , et il a remporté, en juin dernier, le premier prix du Concours Les Petits Champions de la Lecture , organisé par le Syndicat National du Livre et la Comédie-Française.

En tant que parrain de l’évènement aux côtés de Daniel Pennac, j’ai eu la joie d’assister à cette grande finale. Ensemble, nous aurons le plaisir de suivre, l’an prochain, la seconde édition de ce Concours, ouvert à tous les élèves de CM2 . Les inscriptions, individuelles ou par classe, sont ouvertes, dès maintenant, jusqu'au 14 janvier 2014 (pour les enseignants et les médiateurs du livre) et jusqu’au 14 février 2014 (pour les Petits Champions).

Avec les extraits suivants :

  1. Gabriel et Gabriel , de Pauline Alphen (Hachette Jeunesse, 2011) : un Noël pas comme les autres

  2. La Colère des MacGregor , de Thomas Lavachery (Bayard Jeunesse, 2010) : un autre Noël pas comme les autres

  3. 500 000 euros d’argent de poche , de Rémi Stéfani (éditions Rageot, 2013) : un cadeau qui tombe du ciel

  4. Contes d’Orient , de Moïse Fdida (Milan Jeunesse, 2006) : une fable sur la valeur de l’argent

  5. Dans quel monde vivrons-nous ? de Luc Ihaddadène (Bayard Jeunesse, 2013)

  6. En conclusion : un second extrait du livre Comme un roman , de Daniel Pennac (Folio Gallimard)

Avec les voix de Colette, Jean Cocteau, Marcel Pagnol, Jacques Prévert (Archives Ina)

Programmation musicale :

"Come di", chanté par Paolo Conte"Madidi" , extrait de la BOF de "Kirikou et les hommes et les femmes"

Les liens

Les petits champions de la lecture Vous pouvez vous inscrire jusqu'au 14 janvier 2014 si vous êtes enseignant ou médiateur du livre, et vous avez jusqu'au 14 février pour inscrire votre petit champion.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.