Toute la littérature russe se condense dans la langue harmonieuse d'Alexandre Pouchkine et son chef-d'œuvre, "Eugène Onéguine" resplendit comme un phare. Découvrons ce texte original, composé en vers, dans la traduction d'André Markovicz, et proféré par Guillaume Gallienne.

Buste d'Alexandre Pouchkine par M.K.Anikushin
Buste d'Alexandre Pouchkine par M.K.Anikushin © AFP / Sergey Pyatakov / Sputnik

Ça peut pas faire de mal continue en nouvelles diffusions d'émissions antérieures.

Cette fois, il s'agit de l'émission, Pouchkine et le monde chatoyant d’Eugène Onéguine, du samedi 16 février 2019.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.