Henry de Montherlant est né en 1895 et mort en 1972.

Ce passionné de la Rome antique, romancier mais aussi poète, est l’auteur d’une quinzaine de pièces à travers lesquelles il s’est efforcé d’exprimer « les mouvements de l’âme humaine ».

L’amour, le doute, la trahison, la médiocrité : Montherlant a voulu explorer toutes les facettes de l’homme, et toutes ses contradictions…

Si on les retrouve évidemment dans La Reine morte , sa toute première pièce, ces contradictions sont aussi présentes dans Le Cardinal d’Espagne mais également dans La ville dont le prince est un enfant , des textes qui ont fait sa renommée.

Ce soir, je vous propose donc de découvrir ce grand dramaturge qui est aujourd’hui un peu oublié…

Et pour lire à mes côtés, j’ai le plaisir d’accueillir une camarade de la Comédie française :Suliane Brahim

Avec la voix de Henri de Montherlant (archives INA)

Programmation musicale :

Requiem de Gabriel FAURE, par le Choeur de chambre Accentus

La Passion selon Saint Matthieu BWV 244 : So ist mein Jesus nun gefangen (1ère partie) Duo soprano haute-contre et choeur par BARBARA SCHLICK et RENE JACOBS

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.