Il faut reconnaître à Sarah qu’elle a le chic pour tomber sur les histoires les plus incroyables et oubliées. Balzac, le premier romancier à inclure un texte arabe dans un de ses romans ! Balzac le Tourangeau qui devient ami avec Hammer-Purgstall le grand orientaliste autrichien, au point de lui dédicacer un de ces ouvrages. Voilà un article qui aurait pu faire sensation!

Balzac visite Vienne où il retrouve son grand amour Madame Hanska en mai 1835. L’article de Sarah met surtout en avant le rôle de Mme Hanska comme entremetteuse entre Balzac et l’Orient ; si Hammer offre finalement à Balzac la traduction en arabe du texte qui orne La Peau de chagrin , c’est par l’intermédiaire de la comtesse. (...) Pauvre Balzac, qu’a-t-il obtenu à Vienne, quelques baisers et des serments... La vie fait des nœuds ; nous nous croisons, nous nous courons après, des années, dans le noir, et quand nous pensons tenir enfin des mains entre les nôtres, la mort nous reprend tout.

Cette réflexion sur l’inspiration « orientale » de l’un des plus grands écrivains français est celle d’un auteur contemporain, récompensé par le prix Goncourt en 2015 : Mathias Enard . Son dernier livre, Boussole , publié chez Actes Sud , est une passionnante digression sur la fascination de l’Orient qui a marqué les artistes et les voyageurs du XIXe siècle.

Lors de sa réédition en 1837 , le texte comporte en effet l’ajout d’un paragraphe en langue arabe, qui représente le texte gravé au dos du mystérieux talisman, symbole de la passion du pouvoir et du désir dévorant...

Programmation musicale :

« Cold Song » par Klaus Nomi

« Devils On Our Side « par Jukebox The Ghost

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.