Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé, Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie : Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé Porte le Soleil noir de la Mélancolie. Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé, Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie, La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé, Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie. Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ? Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ; J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène… Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron : Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

C'est l’un des poèmes les plus célèbres de Gérard de Nerval : El Desdichado , extrait du recueil Les Chimères…

Et c’est l’un des textes préférés de mon invitée de ce soir…Amélie Nothomb.

amelie nothomb
amelie nothomb © radio-france

Elle est née au Japon en 1967, et elle a vécu aux quatre coins du monde : au Japon donc, en Chine, en Birmanie, aux États-Unis, entre autres…

Depuis plus de 20 ans, elle publie un roman par an, mais en a le double dans ses tiroirs…

Elle aime les dialogues incisifs, les huis clos qui tournent mal, et surtout les prénoms très originaux : ses héros célèbres s’appellent Pretextat, Palamède, ou encore Epiphane…

Son dernier roman a paru la semaine dernière aux éditions Albin Michel, et elle a accepté de venir, ce soir, lire à mes côtés, pour inaugurer la cinquième saison de Ça peut pas faire de mal

Ensemble, nous allons parcourir quelques-unes de ses intrigues les plus drôles, et parfois les plus inquiétantes…

Avec les extraits suivants :

Métaphysique des tubes

Hygiène de l'assassin

Les Catilinaires

Stupeur et tremblements

Attentat

Le fait du prince

Programmation musicale

Arvo Part : My Heart , interprétée par Else Torp Le Pont Juliette , sur un texte d'Amélie Nothomb, dit par Guillaume Gallienne

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.