Découvrons, entre mystique et politique, le chef-d’œuvre de Dostoïevski, « Crime et Châtiment », dans une traduction d’André Markowicz, lu par Guillaume Gallienne.

L'écrivain russe, Fédor Dostoïevski,
L'écrivain russe, Fédor Dostoïevski, © AFP / Archives Zéphyr

Ça peut pas faire de mal continue en nouvelles diffusions d'émissions antérieures.

Cette fois, il s'agit de l’émission, Cycle Dostoïevski. 1. Crime et Châtiment, du samedi 30 janvier 2016.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.