Est-il difficile de se présenter comme "féministe" en 2015? François Holllande et son gouvernement font-ils progresser l'égalité homme-femme? Mais pourquoi diable Jean-Vincent Placé a t-il posé en photo avec une poule dans les bras? En cette journée des droits des femmes, Charlotte Lazimi, auteure de "toutes les femmes ne viennent pas de Vénus" (Michalon) est l'invitée de France Inter.

Présentation de l'éditeur :

Lorsque Charlotte était à l’école primaire, elle était persuadée d’avoir les mêmes chances de réussite que les garçons, persuadée que, si elle le voulait, elle pourrait devenir millionnaire, présidente ou astronaute. C’est en entrant dans le monde du travail qu’elle a réalisé que les choses n’allaient peut-être pas être aussi simples, pour elle comme pour toutes ses camarades…Si elles sont moins visibles, les inégalités entre les hommes et les femmes en France continuent de persister, comme les inégalités salariales, la difficulté d’accéder à des postes de responsabilité, sans oublier le sexisme ou encore les violences faites aux femmes. Elles sont heureusement moins nombreuses qu’il y a 30 ans, mais elles sont encore loin d’être résolues en 2014.

Charlotte Lazimi, 29 ans, est journaliste freelance pour la presse féminine (ELLE, L’Express Styles, Biba, Cheek Magazine) et pour la presse économique (L’Expansion). Spécialisée dans les sujets de société, elle a animé pendant la présidentielle de 2012 le site PrésidentiELLE du magazine ELLE, sur tous les sujets qui concernaient les femmes dans les programmes des candidats. Elle est également la co-fondatrice du blog Les Martiennes, parce que toutes les femmes ne viennent pas de Vénus (www.lesmartiennes.com).

__

toutes les femmes ne viennent pas de venus
toutes les femmes ne viennent pas de venus © CC - Michalon
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.