Depuis un demi-siècle, nous assistons à un déclin de l’empire masculin… Et si le continent noir de la sexualité était masculin, et non féminin comme l’affirmait Freud ?

Halte à la tyrannie de la performance
Halte à la tyrannie de la performance © Getty / Image Source

A priori, la sexualité masculine apparaît comme conquérante.

Animale, pénétrante, guerrière... La faute à un organe sexuel assimilée à une arme de guerre : le pénis en érection.

Mais depuis la révolution sexuelle des années 1970 et les justes revendications des femmes en matière d’épanouissement sexuel, certains hommes se sentent fragilisés. Un stress lié en partie à l’angoisse de la performance et à la hantise de ne pas être à la hauteur. Sans compter l’affaiblissement du désir qui touche de plus en plus d’hommes…

Nous explorons ce matin quelques aspects de la sexualité masculine, avec un but, modeste : esquisser quelques pistes pour échapper à la tyrannie de la performance…

Titres musicaux :

Roule - Minuit

Stronger - Fyfe

The beat goes on - Sonny & Cher

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.