Ce matin nous nous intéressons à la jouissance féminine, une jouissance qui effraie depuis la nuit des temps... Une rediffusion de "Ça va pas la tête"

Hotel Room by Edward Hopper
Hotel Room by Edward Hopper © Getty / Francis G. Mayer/Corbis/VCG via Getty Images

À sa façon, Freud parlait de façon anxiogène du continent noir de la sexualité féminine.

En traçant le principal courant de pensée de l'Histoire, les femmes sont dotées d'un organe exclusivement dédié au plaisir, contrairement aux hommes. La jouissance des femmes est par nature subversive parce que source de libération, d'épanouissement personnel, d'attractivité... mais comme l'affirme l'une de nos invités, beaucoup de femme s'ennuient dans l'alcôve : à elle de nous expliquer ce triste constat et les raisons d'espérer.

Puis nous explorerons deux romans de la libération du désir féminin. L'Amant de Marguerite Duras et L'Ingenue libertine de Colette. Bonus : Agathe Le Taillandier, professeur de lettres, nous parle de cette chère Marguerite Duras et de Colette...

Extrait du film Quand Harry rencontre Sally, avec Meg Ryan et Billy Crystal
Extrait du film Quand Harry rencontre Sally, avec Meg Ryan et Billy Crystal © Maxppp / ALPHAPRESS/
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.