Comme Bilbon Sacquet, le célèbre personnage de Tolkien, l’un de nos désirs les plus profonds est de dénicher une demeure confortable, d’être bien chez soi.

Home sweet home
Home sweet home © Getty / Helena Schaeder Söderberg

Seul ou à plusieurs, en couple, en famille ou en colocation, nous recherchons tous réconfort et sécurité dans ces lieux que nous aménageons à notre image. Car habiter une maison ou un appartement c’est exprimer ce que l’on est, en témoigne notre goût pour la décoration intérieure qui manifeste nos goûts les plus intimes...quand on a bien sûr la chance de demeurer dans un lieu qui nous correspond.

Nous évoquerons ce matin les rapports que nous entretenons avec nos habitations, avec les objets qui les peuplent, et les relations que nous entretenons avec ceux qui partagent le même toit. Nous ferons également un zoom sur quelques œuvres qui mettent en scène la maison, dans La Cerisaie de Tchekhov, Le Père Goriot de Balzac ou dans La Chute de la Maison Usher d’Edgar Allan Poe…

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.