Suivez nous sur et avec le hashtag :

À quoi bon être optimiste ?

Mary Poppins
Mary Poppins © Allociné

Dans notre beau pays éminemment voltairien l’optimisme est souvent raillé. Moqué, déconsidéré. Souvenons du personnage de Pangloss dans Candide et de sa devise « Dans le meilleur des mondes possibles, les choses ne peuvent être autrement » . Allusion moqueuse à la philosophie de Leibniz qui transformait toute catastrophe en optimisme béat…

Mais à quoi bon être optimiste ? Dans un monde qui ne va pas très fort. Ne vaut-il mieux pas considérer comme Shopenhauer qu’« aujourd’hui est mauvais et chaque jour sera plus mauvais, jusqu’à ce que le pire arrive » .

Mais quels sont donc les bienfaits de l’optimisme ? Nait-on avec un gène de l’optimisme ? Y en a-t-il un bon et un mauvais, comme le cholestérol ? Et si dans notre beau pays voltairien. L’optimiste n’était pas finalement un individu subversif ?

Nous verrons également que Frank Capra a su faire du beau cinéma, confiant en l’homme et en l’avenir et puis nous évoquerons une comédie musicale qui célèbre l’optimisme à travers un numéro de claquettes, Spamalot des Monthy Python…

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.