S'il y a bien une chose qui dérange Denis Tillinac, c'est la propension qu'ont certains de nos représentants politiques à la repentance. Comme son ami Jacques Chirac lors de son discours du 16 juillet 1995 lors des commémorations de la rafle du Vel' d'Hiv, excuses qui seront réitérées un an plus tard. Les deux amis sont d'ailleurs bruillé à cause notamment de cela (à vérifier auprès de Tillinac). Ségolène Royal a aussi demandé pardon au nom de la France. Une première fois au sujet du discours de Sarkozy sur l'homme africain qui n'est pas entré dans l'histoire, ensuite quand la rumeur a dit que Sarkozy trouvait que José Luis Zapatero était un imbécile mais que cela ne l'avait pas empêché de gagner des élections politiques en Espagne.

invité(s)

Denis Tillinac

Denis Tillinac est né le 26 mai 1947 à Paris. Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux, il a commencé comme journaliste localier à La Dépêche du Midi (1974-1980). De de 1995 à 1997, il a été le représentant personnel du Président de la République Française pour la Francophonie et Président de Renaissance-Afrique-France, association suscitée à l'initiative du Président Chirac pour rénover et amplifier les liens politiques entre la France et les pays d'Afrique francophone. Il a collaboré à de nombreux journaux dont Nouvelles littéraires, Impact Médecin, La Dépêche du Dimanche, Madame Figaro, La Montagne du Dimanche, présenté l’émission littéraire hebdomadaire Double page avec Michel Cardoze sur TMC jusqu’en 2004. Il est chroniqueur pour l’émission On refait le monde sur RTL. Il a été président directeur général des Éditions de la Table Ronde de 1992 à janvier 2008.### programmation musicale

PADAM

Oublie moi ### liens

Les éditions de la Table Ronde

C’est en 1944, à Paris, que Roland Laudenbach, Jean Turlais et Roger Mouton, trois jeunes gens réunis par le goût de la littérature, lancent l’aventure de La Table Ronde. Dirigées aujourd’hui par Alice Déon, Les Éditions de La Table Ronde continuent de réunir des auteurs restés fidèles à la liberté de ton de leurs fondateurs.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.