Nous voilà donc aujourd’hui 21 juillet 2011 à un an et cinq mois de la fin du monde, qui je le rappelle à celles et ceux qui ne l’auraient pas encore noté sur leur agenda aura lieu le 21 décembre 2012…

Et ça fait longtemps qu’on l’attend cette fin du monde sans cesse repoussée, qui nous fait le coup de l’arlésienne à chaque fois…

2012 c’est la 183è fin du monde annoncée depuis l’Empire romain…

Alors qu’est ce qui fait que certains y croit encore ? On peut toujours se dire qu’il y a un climat catastrophiste ambiant, voir Fukushima qui concentre et la catastrophe naturelle et l’accident nucléaire comme un signe. Pourquoi pas…

Mais il y a aussi des résonnances plus profondes parce que finalement nous pauvres mortels ça nous rassurent peut être de savoir que le monde dans lequel on vit peut aussi mourir…

A-t-on besoin des fins du monde, c’est la question de notre débat du midi…

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés:
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.