Les robots envahissent de plus en plus notre vie quotidienne, et le Parlement européen aimerait encadrer la robotique à l'échelle européenne.

Un robot farceur
Un robot farceur © Getty

Des robots industriels aux drones domestiques ou des drones d’entreprise, l’intelligence artificielle s’insinue de plus en plus dans la vie de tous les jours, avec de nombreuses questions : comment va-t-on répondre aux défis juridiques éthiques qui sont liés à ces technologies ? Aujourd’hui les cadres légaux d’utilisation de toutes ces machines sont avant tout nationaux. Des parlementaires européens demandent la mise en place d’un cadre légal au niveau européen, que ce soit sur le plan de la sécurité, mais aussi de la protection des données.

avec Mady Delvaux, députée européenne luxembourgeoise, en charge du dossier

Les Pays-Bas, champions de la voiture électrique

Les Pays-Bas à la pointe en termes d’infrastructures de recharges électriques pour les voitures. Premier pays européen avec près de 27 000 bornes de recharges. L’Allemagne est juste derrière 25 000 bornes et surtout, un point pour trois voitures quand les Pays-Bas ont un point pour quatre voitures électriques.

Au Royaume-Uni, des profs munis de cameras pour maitriser leurs classes

On connait les cameras intégrées aux uniformes des policiers, et bien deux écoles anglaises ont décidé de tester le « Body Cams ». Une caméra portée sur le corps. Une expérience pilote dans deux écoles britanniques sous la houlette de l’Institut de justice pénale de l’université de Portsmouth. Les profs ne déclenchent l’enregistrement qu’en cas d’incidents graves ou de menaces. Les parents ont donné leur accord. Certaines associations dénoncent un procédé qui risque de transformer les profs en espions.

Francfort berceau de la mobilisation pro Europe

Tous les dimanches après-midi des centaines de personnes se réunissent pour soutenir l’idée européenne. C’est à l’initiative d’un collectif qui s’intitule « Pulse of Europe ». Le décor est simple : une scène et des orateurs présents dans le public qui montent s’exprimer pour soutenir l’idée européenne. Le rassemblement se termine par un rituel : une chaine humaine fait le tour de la place. L’idée vient de traverser les frontières : à Paris, "Pulse of Europe" pourrait faire sa première mobilisation le 26 février.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.