Coup de projecteur sur un nouvel exemple de l'entente entre la France et l'Allemagne. Une assemblée parlementaire franco-allemande va voir le jour en février

Ne  dites surtout pas aux élus du Bundestag et de l'Assemblée nationale qu'il s'agit d’un nouveau club d’amitiés franco-allemand. 

L'Assemblée parlementaire franco-allemande qui verra le jour en février est une véritable assemblée législative mis en place et voulue par les élus allemand et français.

Elle sera composée de 50 membres de l'Assemblée nationale et 50 membres du Bundestag. Sa composition tiendra compte de la représentation des groupes politiques et des majorités des deux chambres. Elle sera co-présidée par les Richard Ferrand et son homologue allemand Wolfgang Schaüble.

Elle siègera deux fois par an alternativement en France et en Allemagne: objectif formuler des propositions de résolutions communes  sur tout ce qui intéresse la relation franco-allemande. En clair à terme,  de véritables législations communes pourraient être votée entre les deux pays.

Sabine Thillaye est députée la REM. Elle est franco-allemande. Elle est présidente de la commission des affaires européennes. 

120 milliards d'euros pour aider les plus démunis...

A partir de 2020 tous les programmes d'aides européens vont fusionner au sein du fonds social européen plus.

Sur la période, 2021/2027 ce sont 120 milliards d’euros qui seront consacrés aux plus démunis en Europe. Une nouvelle architecture qui devrait simplifier le fonctionnement de ce fonds. Une aide financière fondamentale pour bon nombre  d’associations comme par exemple en France les banques alimentaires

La grande inquiétude des pécheurs français après le rejet britannique de l'accord sur le Brexit. 

Le président du comité national des Pêches reconnait que la profession navigue aujourd'hui en eaux troubles.

Le scenario du no deal pourrait avoir des effets catastrophiques sur les pêcheurs français et européens.Pour certains pêcheurs français, 50% des captures dépendent  de l’accès aux eaux britanniques. 

L'homme de la semaine en Europe est Alexis Tsipras

Le premier ministre Grec remporte le vote de confiance  sur le nom de la Macédoine.Il avait perdu, le 13 janvier, sa majorité absolue à la suite de la démission de son ministre de la Défense et des six  ministres issus du parti souverainiste des Grecs indépendants. Ils protestaient contre l'adoption de quatre dispositions  nécessaires au changement de nom de leur voisin, qui devrait s'appeler désormais « République de Macédoine du Nord ». Alexis Tsipras a demandé un vote de confiance au Parlement grec,et il la obtenu.

L’agenda de la semaine

Mardi Angela Merkel et Emmanuel Macron signeront un nouveau traité de coopération franco-allemand. Il sera signé à Aix la Chapelle et s'appuiera sur le socle du traité de l'Elysée de 1963.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.