Le parlement européen a voté un texte cette semaine durcissant la règlemention européenne des armes à feu. Il préserve toutefois les intérêts des chasseurs et des tireurs sportifs.

Arme à feu
Arme à feu © Getty / James Brey

Ce texte voté cette semaine était en préparation depuis plusieurs mois. Il faut savoir qu’à la suite des attentats en France, notamment, celui de Charlie Hebdo, les forces de l’ordre s’étaient rendu compte que les armes utilisées par les terroristes étaient des armes à blanc initialement sans danger et qui en fait avaient été réactivées.

Dans un premier temps, la commission européenne avait mis sur la table un texte interdisant totalement certains types d’armes automatiques et la possession d’armes par les collectionneurs. Et puis finalement, le lobby des chasseurs, des collectionneurs et des tireurs sportifs est passé par là. Le texte a été édulcoré. Maisil permettra un meilleur contrôle de la vente en ligne et une meilleure traçabilité de ces armes.

La députée européenne Virginie Rosière répond aux questions de Stéphane Leneuf.

Dans le reste de l'actualité européenne

  • Espagne : de l’influence d’une victoire du Barça sur la natalité…

La victoire se fête au lit ! C’est ce qu’assure une étude très sérieuse de l’université polytechnique de Catalogne. Les exploits les plus spectaculaires du FC Barcelone sont suivis neufs mois plus tard d’un pic de natalité. Exemple : en mars 2010, baby-boom de plus de 16% dans certaines communes de Catalogne soit très exactement neuf mois après la triple victoire de Barcelone en Ligue des Champions, Liga espagnole et Coupe du Roi. Rendez-vous dans neufs mois après la déculottée infligée à Paris (6-1 il y a quelques jours).

  • Augmentation des cas de rougeole en Europe

La France n’est pas épargnée, mais c’est la Roumanie qui est actuellement le pays le plus affecté : 3 500 cas déclarés au cours des douze derniers mois pour dix-sept décès. La rougeole est tout sauf une maladie bénigne. La majorité des cas sont des personnes qui n’ont pas été vaccinées.

  • Un mouvement pro-européen commence à prendre de l’ampleur

C’est le mouvement Pulse of Europe. Parti d’Allemagne, des milliers de personnes se réunissent chaque semaine sur les places des grandes villes pour réaffirmer leur foi dans les idéaux de l’Europe, la paix, la démocratie, la défense des libertés publiques, etc.

Pulse Of Europe s’étend au Portugal, à la Belgique, l’Autriche et la France. Aujourd’hui, plusieurs rendez-vous ont lieu à Paris, Strasbourg, Toulouse et Montpellier. Plus d'infos sur pulseofeurope.eu

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.