Dimanche les Grecs sont appelés aux urnes pour élire 300 députés. Des députés élus pour un mandat de 4 ans. Comme en France, les Grecs peuvent voter dès l’âge de 18 ans. Il faut avoir 25 ans pour se présenter aux législatives.

Le vote est obligatoire, mais la loi qui l'impose n'est pas appliquée. Du coup le taux de participation n'a pas cessé de chuter. En Dix ans il est passé de 74% à 63%. Il faut dire que les Grecs ont été appelés à renouveler leur parlement sept fois en onze ans, un record dans les démocraties européennes. Ces élections législatives ont un mode de scrutin original. C’est un mode de scrutin mixte: cinquante sièges sont attribués au parti ayant obtenu le plus de voix. Les deux cent cinquante restants sont repartis à la proportionnelle entre tous les partis qui ont obtenus au moins 3% des suffrages exprimés. Il y a cinquante-six circonscriptions avec un nombre de sièges variant de un à quarante-deux en fonction du nombre de citoyens de chaque circonscription. Douze députés sont élus sur des listes nationales. Vu l'importance de la prime majoritaire, théoriquement un parti n'a besoin que de 40% des suffrages exprimés pour avoir la majorité absolue.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.