Cette semaine la Commission européenne a lancé son offensive fiscale contre les géants du numérique. Parallèlement les députés européens viennent de voter un rapport où ils souhaitent une harmonisation de l'impôt sur les sociétés.

Rappelons d'abord que la Commission propose une taxe de 3% sur les revenus tirés de l'exploitation des données des utilisateurs. Cette taxe ne ciblerait que les entreprises affichant plus de 750 millions d'euros de chiffres d'affaires. 

Les députés européens critiquent ouvertement les  propositions de la Commission. Le rapporteur du texte Alain Lamassoure considère que cette mesure intérimaire n'aurait qu'une porté limitée et un effet contre-productif. Son projet, voté par le Parlement, propose plutôt d'harmoniser l'impôt sur les sociétés. 

Elections européennes : c'est parti pour La République en Marche.

Le parti d'Emmanuel Macron veut réitérer pour les européennes le coup de la présidentielle.

Aujourd'hui Christophe Castaner le délégué de la REM est à  Metz pour lancer "la Grande marche", première étape de la campagne vers les élections de 2019. Des marcheurs vont sillonner la France, faire du porte a porte pour prendre le pouls européen des français.

Au cœur de cette campagne le dépassement du clivage  droite gauche et faire émerger une force progressiste en Europe.

Des élections européennes dont on connait désormais la date. Le scrutin aura lieu du 23 au 26 mai 2019. Ces élections on le rappelle donneront naissance à un Parlement européen recomposé avec le départ des 73 députés britanniques. Le nombre total de sièges est réduit de 751 à 705. Les députés seront élus pour cinq ans. 

Qu'elle est la ville qui offre la meilleure qualité de vie en Europe et dans le monde? 

La réponse est Vienne, la capitale autrichienne. Elle est plébiscitée pour la sécurité qu'elle procure à ses habitants, l’efficacité de ses transports en commun, et la diversité de ses structures culturelles. Zurich et Munich sont classées juste derrière.

Paris chute encore cette année mais bénéficie de bonnes performances en matière infrastructures de transports et de loisirs.

Dans le reste l'agenda européen

Lundi en Grèce coup de projecteur sur Yanis Varoufakis. L'ancien ministre des Finances lance son parti, "une force politique pour faire revenir l'esprit du +Printemps grec+".

Lundi également mini sommet entre la Turquie et l'Union européenne. Cela se passera en Bulgarie, le pays qui préside en ce moment l'Union européenne. Le Président Turc Recep Erdogan rencontrera Donald Tusk et Jean-Claude Juncker. La crise migratoire et l'Etat de droit en Turquie seront au menu des discussions.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.