PNR le fichier de la discorde:

Après les attentats de Bruxelles, Manuel Valls a une nouvelle fois demandé au parlement européen une mise en œuvre rapide du PNR.

Cela fait maintenant 5 ans, depuis 2011 que ce projet de fichier européen des données personnelles sur les passagers aériens est en discussion entre les gouvernements et le parlement européen. On rappelle ce qu’il prévoit : identité, détails du vol, numéro de siège, moyen de paiement. Des données collectées par les compagnies qui ont obligation de les transmettre aux Etats qui devront les partager avec d’autres Etats.

Le 10 décembre, la commission des libertés civiles du parlement européen donne son accord à la dernière mouture du texte. On entrevoit presque le bout du tunnel. Il est même prévu un vote final lors de la session de mars. Et puis patatras : les socialistes, les écologistes et les libéraux décident de reporter ce vote parce qu’ils veulent le lier au vote d’un autre texte tout aussi important sur la protection des données personnelles.

Alors quand Bernard Cazeneuve juge que ses camarades socialistes du parlement européen sont irresponsables d’avoir reporté une nouvelle fois ce texte, Sylvie Goulard députée du groupe libérale prends la défense des élus.

Elle estime que les gouvernements ont également leur part de responsabilité dans ce retard..

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.