En cette période de rentrée scolaire, comment renforcer la dimension européenne de l’éducation nationale ? Un rapport vient d’être remis à Jean-Michel Blanquer. Il étudie plusieurs pistes, notamment pendant la formation des futurs enseignants

Comment renforcer la dimension européenne de l’éducation nationale ?
Comment renforcer la dimension européenne de l’éducation nationale ? © Getty / Patcharanan Worrapatchareeroj

L’éducation devrait être un axe fort de la présidence française de l’Union européenne qui démarre en janvier 2022 pour six mois. Incontestablement, si Jean Michel Blanquer cherche des idées, il pourra puiser dans ce rapport que vient de lui remettre la députée européenne Ilana Cicurel.

Elle propose d’inscrire la mobilité européenne dans la formation des étudiants en métiers de l’enseignement de l’éducation et de la formation. Une sorte de stage d’observation dans une école européenne et d‘un module Europe de découverte des meilleures pratiques pédagogiques européennes.

Ce rapport propose également d’augmenter les jumelages des structures scolaires avec un établissement d‘un pays européen. Faire passer ce jumelage de 48% actuellement à 100% des écoles, mais aussi d’intensifier  l’accueil des enseignants étrangers dans les écoles françaises.

Entretien avec la députée européenne Ilana Cicurel, pour qui il y a urgence à donner à l’éducation nationale une dimension européenne qu’elle n’a pas aujourd’hui.

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés