C'est le débat de cette rentrée, face à la flambée des prix du gaz et de l'électricité, doit on réformer le marché européen de l'énergie ?

Quelle réforme pour le marché européen de l'énergie ?
Quelle réforme pour le marché européen de l'énergie ? © AFP / LILIAN CAZABET / HANS LUCAS

Une flambée des prix du gaz cette semaine, du jamais vu. La commissaire européenne chargée de l'énergie est même intervenue pour expliquer qu'il fallait désormais réformer le marché du gaz. Cinq pays européens dont la France ont réclamé une approche commune pour essayer de tempérer cette poussée de fièvre. 

Le mal est en effet profond, il n'est pas seulement conjoncturel, parce que selon les propres chiffres de la Commission de Régulation de l'Energie, la facture annuelle d'un client est passée de 319 euros en août 2007 à 501 euros en août 2021. Pratiquement 60% d'augmentation en 14 ans ! Cette année les ménages devront payer 50 euros de plus en moyenne que l'an passé. 

Les raisons d'une telle flambée 

  • Depuis la libéralisation du marché européen de l'énergie en 2007, les prix de l'électricité sont indexés sur les prix du gaz, ces derniers grimpent actuellement donc l'électricité aussi. 
  • Or, les français ont quand même l'impression de se faire berner car on s'approvisionne en électricité à partir des centrales nucléaires à énergie hydraulique, il y a donc une énergie décarbonnée à un coût très bas. 

En clair, il faudrait réformer le marché européen de l'électricité, l'améliorer, pour mieux faire le lien entre le prix payé et le coût de production. 

L'équipe
Contact
Thèmes associés