Peut-on développer une conscience écologique dès le plus jeune âge ? Reportage sur le toit de l'école maternelle Gustave Rouanet, située dans le 18e, transformé en immense jardin.

Les mains dans le compost
Les mains dans le compost © Radio France / Camille Crosnier

(Rediffusion)

Sur le toit de l'école, un figuier, des fraises, des tomates, des concombres, des roses... Et tout au fond de ce jardin, un grand bac plein de terre sur lequel les élèves de 5 ans seulement se penchent et plongent leurs petites mains.

De jeunes jardiniers équipés de pelle et de râteau - aussi minis qu’eux - et qui adorent les petites bestioles. C’est Michèle, enseignante de l’école à la retraite, qui aide à les sensibiliser, avec son mari Bruno :

Ils comprennent les enjeux. Nous, on vous laisse une drôle de planète... C'est sur eux qu'il faut compter, à eux de jouer maintenant.

L’école est classée REP , les établissements les plus en difficulté. L'idée est aussi que les enfants puissent transmettre à leurs parents. 

Ces Greta en herbe sont tous conscients de l'état de la planète, qui "ne va pas être en forme si on ne la protège pas". 

Déjà bien avancés à leur âge, bien plus en tout cas que certains adultes.   

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.