Une portion de la Seine devrait être élargie pour permettre à des bateaux de transporter jusqu'à 2500 tonnes de marchandises, contre 650 tonnes aujourd'hui. Des opposants dénoncent un désastre écologique à venir. Voies navigables de France défend le projet et assure que tout sera protégé au maximum.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.