En décembre dernier, le gouvernement a annoncé des mesures pour réduire la production de plastique. Et Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique, était pas peu fière...

Dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, au moment de l’adoption de l’interdiction des plastiques à usage unique, la secrétaire d'état affirmait :

Je crois que c'est là un signal très puissant, presque historique, que la France envoie à ses partenaires européens et au reste du monde

Extrait partagé sur son compte Twitter hashtag #unepremière… bandeau « la France interdit les plastiques jetables », émoticone du petit bonhomme qui dit STOP. Brune Poirson était trop contente de son coup, MAIS… Interdiction, en 2040… dans 20 ans, donc autant vous dire que l’allégresse n’a pas duré longtemps, la victoire s’est transformée en flop avec l’aide de la toile toujours très mesurée dans ces moments-là : 

« start up procrastination », « dans 20 ans, soit 4 fois le temps prévu pour reconstruire Notre Dame », « 20 ans, une certaine idée de l’urgence », voici quelques-uns des centaines de commentaires sur les réseaux sociaux. Brune Poirson a donc répondu, dans une vidéo tournée avec un téléphone dans son bureau 

Voilà tout ça c’est dans la loi anti-gaspillage et pour une économie circulaire, avec des entrées en vigueur à partir de janvier 2021… Du progressif, elle l’assume :

je crois qu'on peut pas sortir du plastique jetable du jour au lendemain. En France il y a encore des débats, certains nous disent qu'ils en ont encore besoin, d'autres que c'est uniquement pour certains usages...

Avec les industriels, bien sûr… Bruno Le Maire le ministre de l’Economie me le disait aussi dans une interview le mois dernier 

Ce sont des choix qui sont très difficiles, moi je suis comptable aussi non seulement de cette transition écologique du point de vue économique mais des emplois qui sont derrière (...) Il faut les accompagner et il ne faut pas que la transition environnementale se transforme par de la casse sociale. Il n'y a pas de baguette magique qui va nous permettre de changer le modèle économique du jour au lendemain.

Pas possible « du jour au lendemain », c’est la grande expression vous avez entendu !! Employée par qui d’autre tiens ?

Le président !

On a une industrie qui existe, ce sont des gens qui vivent totalement dignement, on ne peut pas du jour au lendemain leur dire "ton travail n'existe plus parce qu'on interdit du jour au lendemain la bouteille en plastique."

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.