Dans la série vouée à l'écologie à Radio France, Camille s'est penchée sur la question du tri à la cantine de Radio France.

(Rediffusion)

Dans la même poubelle se trouvent des canettes, des pots de yaourts - y compris en verre - des restes de pastèque, les arêtes d’un poisson, des gobelets en carton, le bâton en bois des brochettes...
La première explication du chef de cuisine est que le broyeur est cassé, mais cela dit, il ne faisait que, réduire le volume des déchets, sans faire de tri.

Alors que la loi est claire, depuis le 1er janvier 2015, pour des établissements comme la Maison de la Radio qui fait 1300 couverts par jour, le tri sélectif est obligatoire. Mais on ne le fait donc pas, et Philippe, cette fois, "monsieur cantine" à Radio France, assume : "on n'est pas dans les clous".

Programmation musicale
  • OMAR SOULEYMANShi tridin (radio edit)2019
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.