La campagne pour les municipales à Paris est lancée, et avec elle, la bataille qui verra s'imposer le plus écologiste des candidats !

Hôtel de Ville de Paris
Hôtel de Ville de Paris © Getty / Louise Heusinkveld

Les municipales à Paris commencent déjà à vous faire tourner la tête et j’appellerais bien la campagne « plus écolo que moi, tu meurs », vu la bataille qui se joue autour de la question environnementale, et surtout de l’affichage de cette question. 

Les candidats n’ont qu’un mot à la bouche : l’écologie

Alors on pourrait dire « logique » pour David Belliard, candidat Europe écologie les verts, qui reconnait cette bataille d’un nouveau genre. Mais Cédric Villani, Benjamin Griveaux affichent aussi leur attention à l'écologie.

La capitale est devenue LE spot pour surfer sur la vague de l'écologie, avec au printemps dernier presque 20% des voix pour les écolos aux européennes, quand la moyenne nationale était à 13,5%. S’afficher en vert est donc essentiel, et Jean-Christophe Alquier, spécialiste en communication, me l’a confirmé.  

Sur la vague verte… 

La suite à écouter...

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.