Suite de la série sur l'écologie à Radio France : aujourd'hui le vélo, et l'absence de véritable garage pour les cyclistes, qui sont pourtant de plus en plus nombreux !

Garage à vélos improvisé par les cyclistes à Radio France
Garage à vélos improvisé par les cyclistes à Radio France © Radio France / Camille Crosnier

A quoi ressemble aujourd'hui le garage à vélos de Radio France ?

A des dizaines de vélos accrochés à des arbres ou en enfilade le long d’une petite barrière prévue initialement pour délimiter le lierre.

Il n'existe pas de véritable abri à vélos et cela pose des problèmes aux cyclistes de Radio France. Il y a une vraie raison à cela : le site est classé. Aucune construction à moins de huit mètres de la façade est envisageable et beaucoup de règles doivent être suivies.
Un budget est prévu pour la construction de cet abri, mais le processus est long, il est donc difficile de savoir quand il verra le jour.

Malgré tout, des structures qui ressemblent à un garage mais censées être temporaires, sont belle et bien présentes sur le parvis, à l’entrée opposée de la Porte Seine. Elles constituent une quinzaine de points d’accroche pour les vélos. Il reste difficile de trouver des usagers satisfaits de cette proposition.

En revanche, pour information, les abonnements Vélib, vél’o toulouse, vélo bleu (à Nice) et à Nantes les Bicloo !  & co doivent être remboursés à 50% !

Les efforts réalisés par Radio France pour les cyclistes
Les efforts réalisés par Radio France pour les cyclistes © Radio France / Camille Crosnier
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.