Les insectes eux-aussi disparaissent : 80% en 30 ans rien qu'en Europe d'après les dernières études. Des petites bestioles qu'on ignore ou qu'on craint, alors qu'elles sont essentielles à la biodiversité ! Réconcilions-nous grâce aux chercheurs passionnés par nos pires cauchemars : le frelon et la blatte.

« Pourquoi l’empathie pour les insectes est un art difficile » titrait un article du Monde en août dernier.

Pourtant, les insectes aussi disparaissent – 80% perdus en moins de 30 ans en Europe d’après l’une des dernières études sur le sujet.

Retour sur la visite au temple du petit peuple invisible : le Museum national d’histoire naturelle.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.