La justice vient de donner raison à des jeunes militants climat que la préfecture de police voulait interdire de manifester tous les jours à côté de l'Assemblée nationale pendant l'examen de la loi climat. Avant le jugement, ils avaient déjà trouvé des parades pour continuer malgré l'interdiction.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.