Alors que plus de 29.000 foyers d'incendies ont été comptés au Brésil, le président Bolsonaro a qualifié les ONG écologistes de "cancer" et dénoncé un complot international. Pendant que son ministre de l'Environnement relaie une vidéo affirmant que l'Amazonie ne brûle pas.

Jair Bolsonaro
Jair Bolsonaro © AFP / Sergio Lima
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.