Donald Trump n'est pas inquiet sur le changement climatique : le président américain assure que "ça va se refroidir" et ne "pense pas que la science sache réellement". L'occasion d'un petit rappel sur ce qu'est le réchauffement, et pourquoi il n'y aura aucun retour en arrière possible, n'en déplaise à Trump.

Le tuto du réchauffement
Le tuto du réchauffement © Getty

La coprésidente du GIEC, Valérie Masson-Delmotte, s'interroge : 

Je trouve qu'on lui fait trop d'honneur de relayer ses propos qui sont vraiment des propos de marchands de doutes et en plus anti-science. 

Elle a donc préparé un petit tuto à destination du président Trump : Le réchauffement climatique en 4 étapes

Etape 1 : Les activités humaines

"Les activités humaines ont ajouté des gaz dans l'atmosphère qui piègent une partie de la chaleur de la terre qui ne part plus vers l'espace. "

Etape 2 : Le réchauffement

"Une partie de cette chaleur supplémentaire réchauffe l'air, provoque des vagues de chaleur plus fréquentes, plus intenses partout en Californie comme ailleurs. Une partie fait fondre les sols gelés, la neige, la banquise, les glaciers et contribuent à la montée du niveau des mers."

Etape 3 : L'impossible retour en arrière

"Le plus gros de la chaleur rentre dans l'océan, presque 90%. Elle rentre en profondeur et va se mélanger avec les courants marins profonds. Ça va prendre des siècles et donc aucune chance que ça se refroidisse." 

Etape 4 : La mise en situation

"Ça va continuer à se réchauffer. Ça va affecter, monsieur Trump, vos propres propriétés qui sont pour beaucoup d'entre elles, situées sur le littoral et donc aux avant postes. Vous verrez les conséquences de la montée du niveau des mers ou bien de pluies plus intenses."

Petit rappel : Le climat n'est pas la météo

Le premier, c'est l'évolution sur le temps long à l'échelle globale et structurelle, quand le second est instantané, localisé, donc, il fera froid à nouveau, certainement en Californie ou ailleurs. Oui, mais ce n'est pas pour ça que la planète perdra des degrés. L'histoire est déjà écrite entre 2 et 1,5 degrés. Si on ne change pas nos activités et nos habitudes.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.