Le 102e congrès des maires de France a lieu en ce moment à Paris. L'occasion de parler "environnement" avec eux, car c'est un enjeu des prochaines municipales les 15 et 22 mars 2020.

Les maires et l'écologie
Les maires et l'écologie © Getty / Philippe TURPIN

L’environnement va être un enjeu majeur des prochaines municipales en mars puisque 85% des français souhaitent que ce sujet ait une place importante, devant la sécurité par exemple, d’après un sondage pour le journal la Tribune la semaine dernière.
Durant leur campagne, certains maires sont vraiment décidés à intégrer l'écologie à leur programme :

"Celui qui ne parle pas d'écologie aujourd'hui, il n'a rien compris." 

"On dit, ça devient un enjeu, ça devrait en être un naturellement, c'est une base."

"Il est indispensable de verdir le programme dans l'intérêt des citoyens et dans l'intérêt de nous tous."

"Si le maire n'est pas sensible à cette cause-là, il part avec un handicap."

Mais heureusement, il ne s'agit pas seulement d'une stratégie politique ou d'une étiquette.
L’écologie est déjà dans le quotidien de certains, avec des actions concrètes comme, l'éco-pâturage, la reconstitution des haies et des talus, du bio dans les écoles, une charte zéro gaspi...

L’Ademe, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie vient de sortir un guide pour aider les candidats à être plus écolo-compatibles.
Certains maires n'aiment pourtant pas l'aspect marketing de l'écologie.

On verra ce que ça donne les 15 et 22 mars prochain !  

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.