Les experts du GIEC sont réunis jusqu’à mercredi dans la principauté pour finaliser leur rapport très attendu sur les océans. Curieux contraste car - à première vue - Monaco ne rime pas avec ecolo ...

"Eco-quatier" de la Principauté de Monaco.
"Eco-quatier" de la Principauté de Monaco. © Radio France / Camille Crosnier

Carte postale de Monaco ! 

Je vais juste vous décrire par exemple ce qu’on voit depuis le Grimaldi forum, le centre de congrès où est réuni le GIEC. A droite la mer, avec des yachts, au loin, et des grues - y’a des travaux je vous en parlerai tout à l’heure. A gauche, la route, quelques palmiers et des barres d’immeubles tout le long de la falaise, ça monte très haut, QUE du béton… et dans le ciel un hélicoptère.

Il y a quand même des jardins, sur le rocher à côté du palais des princes, il y a même un jardin japonais. Mais sachez que la principauté de 2 km² est artificialisée à 90%. Et quand je demande l’événement de la semaine ici, voilà ce qu’on me répond :

Le Monte-Carlo Yacht Show"

Monaco est plutôt sous le jour du Yacht Show, le salon des yachts commence mercredi, jour-même de la présentation du rapport sur les océans, c’est ballot. D’ailleurs, il n’y a pas eu une seule manifestation pour le climat ici, vendredi et samedi…
Pour autant, certains monégasques assurent être écolo :

En tant qu'habitants de Monaco on a une carte "Cliiink", qui est comme une carte de crédit, quand on recycle le verre, on obtient des avantages sur certaines boutiques de Monaco " une passante.

Pincipauté de Monaco
Pincipauté de Monaco © Radio France / Camille Crosnier

Après tout Monaco s’affiche comme « cité durable », avec entre autres le musée océanographique, des projets sur les énergies renouvelables, le tri sélectif, un programme de compensation de carbone, des véhicules officiels électriques, des financements pour la recherche – et pour des bourses du GIEC au passage, par exemple 210.000 euros cette année de la fondation du prince Albert 2. Mais certains habitants ne sont pas dupes.

C'est complètement paradoxal de diriger une principauté, pleine d'immeubles, pleine de circulation, de chantiers et de s'afficher comme défenseur de l'environnement... "

Alors « ça », ce sont les travaux dont je vous parlais tout à l’heure.
La construction d’un « éco-quartier », oui, oui, sur la mer. Il y aura en 2025, cinq immeubles et 14 villas – à 100.000 euros le m² – sur l’eau, donc, énorme chantier en cours. Mais l’Etat et Bouygues, à la manœuvre, affirment que tout est fait pour protéger les fonds marins, des espèces de coquillages et plantes ont été déplacées dans la réserve juste à côté.
« Une rigolade » pour certains scientifiques, notamment du WWF, car les petits fonds marins sont détruits, alors que c’est là où les poissons se reproduisent. Mais ne vous inquiétez pas, Monaco gère, y’aura d’ailleurs jeudi soir un grand gala pour sauver les océans, avec Robert Redford.

"L'éco-quartier" en construction, une plateforme avancée sur la mer
"L'éco-quartier" en construction, une plateforme avancée sur la mer © Radio France / Camille Crosnier

Nous voulons donner quelque chose pour le climat, ça sera 30 000  euros quelque chose comme ça." Une donatrice

Voilà l’écologie façon Monaco, mais c’est déjà ça !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.