Alors que le GIEC rendait public mercredi à 11h son rapport sur les océans, s'ouvrait exactement à la même heure le Monaco Yacht Show ! Où, paraît-il, la tendance serait au "green"...

Le Monaco Yacht Show
Le Monaco Yacht Show © Radio France / Camille Crosnier

Le Monaco Yacht Show c'est 125 méga et super yachts, 600 exposants et 30 000 visiteurs

D'après les chiffres communiqués par l’organisation sur les quelques 5 000 yachts en activité aujourd’hui, ils souffriraient d'une image faussement polluante : 300 heures en mer par an seulement, naviguant rarement à la vitesse maximale, et ils ne représenteraient, ces yachts, que 0,3% des émissions de CO2 des navires.

Il n'y a pas plus écologique qu'un yacht, ça pollue 100 fois moins qu'un jet privé. 

- Un professionnel. Qui n'a pas, au passage, pris connaissance du rapport du GIEC sur les océans...

Un peu plus loin un capitaine veut prouver sa bonne conscience écologique :

Nous on a complètement supprimé les bouteilles en plastique à bord, maintenant, on ne boit que de l'eau filtrée

Un autre capitaine, Enrico Orselli, présente le Bintador, un yacht de 50 mètres qui peut fonctionner à l’électrique, en plus du diesel.

Le système hybride du "Bintador"
Le système hybride du "Bintador" © Radio France / Camille Crosnier

Mais, à l'avant du bateau hybride... un hélicoptère.

Le 100% vert on n’y est pas ! Certains ont l’honnêteté de le dire : il y a du green washing y compris dans le yachting. Ce serait encore une question d'image plus que de conviction...

Car les critères principaux sont le budget, la taille du bateau, sa capacité et les "annexes", les jouets à bord, y compris des sous-marins ! Cela dit certains propriétaires commencent quand même à y penser, ou même parfois à prêter leur bateau pour des missions. 

Et la tendance verte pousse la technologie à évoluer. Allez on repart à bord d'un yacht hollandais de 63 mètres, totalement luxueux, avec une dernière question à laquelle tous les vendeurs ne répondent pas : mais combien coûte une yacht ?

Presque 80 millions d'euros... c'est une affaire !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.