Emission sur l'environnement au cœur des municipales qui ont lieu les 15 et 22 mars prochain, Camille était allée en parler au Congrès des Maires en novembre dernier.

Le Congrès des maires, en novembre 2019
Le Congrès des maires, en novembre 2019 © Getty / Denis Meyer / Hans Lucas

Camille Crosnier s'était rendue en novembre dernier au Congrès des Maires de France, la grand-messe annuelle des édiles, justement pour leur parler de cet enjeu écologique des prochaines municipales. Une évidence pour beaucoup.

Ils sont nombreux et nombreuses à estimer que l’environnement n’est pas un chapitre, un thème spécifique justement, bien au contraire.

Il existe déjà beaucoup de mesures concrètes dans les villes et villages : des plans de désherbage, pas de produits phytosanitaires, du photovoltaïque, les repas bio et locaux à la cantine ou encore de l’éco- pâturage… 

Mais il y en a aussi qui vont un peu surfer sur la vague, car sans écologie, aujourd’hui, les chances d’être élu sont compromises.

L’Ademe, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a même sorti un guide pour aider les candidats à être plus écolo-compatibles. Un marketing ou greenwashing électoral qui en agace certain. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.