Les ONG Notre affaire à tous et Pollinis attaquent l'Etat français pour manquement dans son devoir de protection de la biodiversité. Le processus d'autorisation de mise sur le marché des pesticides est obsolète selon elles, il doit le revoir entièrement, sous peine de poursuites judiciaires.

L'équipe
Thèmes associés