Plusieurs associations accusent le groupe Danone, propriétaire de Volvic depuis les années 90, de prélever trop d'eau et de tarir les ressources. Le groupe se défend et explique capter moins d'eau que l'Etat ne l'autorise.

L'équipe
Thèmes associés