C'était hier la cérémonie d'ouverture du 65ème festival de Cannes. Après les paillettes, voici venu aujourd'hui le temps de la compétition. On entre dans le dur ce matin avec la projection du film de Jacques Audiard. Par Laurence Peuron, en direct de Cannes.

Trois ans après son grand prix pour « Un Prophète », « De rouille et d'os » est une adaptation d'une nouvelle de Craig Davidson très noire. Un film osé formellement. Audiard dit qu'il a tenté de résoudre cette équation : faire un film à la fois très expressionniste et totalement réaliste…

Réalisation Jérôme Chélius.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.