C’est aujourd’hui qu’on va fêter à Cannes les 70 ans du festival….

Le Journal de Cannes par Eva Bettan

On le sait, ce qu’il y a de plus important, ce qui reste quand la fête est finie, ce sont les films , les cinéastes découverts, encouragés, confortés….

D’où une question qu'Eva Bettan a posée à plusieurs acteurs et réalisateurs : « ET vous, quel cinéaste, quel film avez-vous découvert grâce a Cannes, que vous l’ayez vu ici, ou dans une salle quelque part dans le monde, et qui vous a marqué ? »

Parce que ils sont comme nous : des spectateurs, parce que les artistes dialoguent entre eux par œuvres interposées, et parce que l’admiration est un beau sentiment…

Par ordre d’apparition:

- la cinéaste Claire Denis… Cannes, ce n’est pas le lieu pour « les bronzés font du ski », aussi sympa soient ils... le cinéaste pour elle c’est : Apichatpong Weerasethakul qui a reçu la Palme d'or pour "Oncle Boonmee"

- Dustin Hoffman : la question a ouvert la boite à souvenir, il avait adoré "Les enfants du Paradis"

- L’amour déçu vu par Wong Kar Wai, il y a de quoi vous rendre romantique, surtout lorsque la vie vous a déjà doté d’un regard ténébreux.. C'est Louis Garrel qui nous parle du film "In the Mood for love"

- Pour les 80 ans de Cannes peut- être qu’un cinéaste dira : 2017 c’était l’année de "The Square" du suédois Ruben Ostlun... Lui, il se souvient de la palme d’or 2009 et 2012 de Michael Haneke, c'est une réalisateur qui l'a beaucoup influencé.

- Et Marion Cotillard ? SI Cannes ne les avait pas palmés deux fois, peut –être n’aurait-elle pas tourné avec eux... Elle nous parle bien sûr des Frères Dardennes, car selon elle Cannes à fait découvrir des Dardennes au monde.

-Le cinéaste coréen original , fou, brillant qu’est Bong Joon Ho n’avait pas besoin qu’on le pousse beaucoup pour se moquer des limites, mais la palme d’or 1994 l’a encouragé, "Pulp Fiction" de Quentin Tarantino.

Et vous, quel film, quel cinéaste mis en lumière par cannes vous a marqué ?

La B.O. par Patrick Cohen

Le festival de Cannes qui a vu le retour d'une de ses figures, Michael Haneke, déjà 2 fois palme d'or, la dernière c'était en 2012 avec "Amour"

On écoute un extrait de "La Bagatelle en sol mineur" de Bethoven, par Alexandre Tharaud qui donnait la réplique à Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.