À voir sur Netflix : "Voyeur", un film documentaire réalisé par Myles Kane et Josh Koury et racontant les coulisses de la publication de l'enquête de Gay Talese : le Motel du Voyeur.

Un film particulièrement marquant et ce pour une raison très simple : ce documentaire raconte le journalisme comme personne ne l'a jamais fait.  

Pour cela, les réalisateurs ont décidé de s'intéresser à la relation si particulière qui lie le journaliste et son sujet. Dans "Voyeur", il ne s'agit pas de n'importe quel journaliste puisqu'il s'agit de Gay Talese, légende du journalisme américain.   

Ce documentaire, dont il est le personnage principal, s'intéresse à l'une de ces dernières grandes enquêtes, sans doute la plus importante qu'il ait jamais réalisée en 60 ans de carrière : "Le Motel du Voyeur", une enquête qui a été publié par le New Yorker en 2016   

L'accroche de cette enquête résume tout le reste  : "je connais un homme marié, père de deux enfants, qui a acheté, il y a bien longtemps, un motel de vingt et une chambres près de Denver dans le seul but d’en devenir le voyeur permanent"  

Voici donc le sujet de Gay Talese : l'histoire de Gérald Foos, un voyeur ayant installé dans son motel un système pour épier ses clients. Les premiers contacts entre Gay Talese et ce voyeur remontent au 7 janvier 1980. C'est Gérald Foos qui croit bon de contacter le journaliste puisque selon lui, son système d'espionnage est un très bel observatoire de la société américaine.  

Pendant plus de 30 ans, les deux hommes vont correspondre et se rencontrer plusieurs fois avant la publication de l'enquête en 2016.  Et s'ils n'ont pas publié avant cette date, c'est juste parce que Gay Talese refusait de publier ce récit si Gérald Foos ne témoignait pas à visage découvert. Avant 2016, l'homme n'était pas prêt à dévoiler ses vices aux yeux de tous. Il craignait la réaction de ses amis et de ses enfants. Ce n'est que lorsqu'il eut atteint l'âge de ne plus s'en préoccuper que cette histoire fut racontée. Ce film nous montre le moment précis où Gay Talese publie cette tranche de vie, après plus de 30 ans où il fut le seul à porter le secret de cet homme.  

Il faut regarder "Voyeur" et ce pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il illustre magnifiquement bien la défiance qui existe entre un intervieweur et un interviewé. L'intervieweur doute toujours de la véracité des propos de l'interviewé et l'interviewé, lui, se méfie des intentions de l'intervieweur. Il raconte aussi ce New York de l'Upper East Side qui observe avec beaucoup de curiosité les perversions de l'Amérique profonde sans jamais s'interroger sur ses propres vices.  Car au fond, qui est le véritable voyeur de cette histoire : Gerald Foos ou Gay Talese ?  

"Voyeur" est à découvrir sur Netflix. Et si vous n'êtes pas abonnés à Netflix, vous pouvez toujours lire les ouvrages de Gay Talese publiés en France aux Editions du Sous Sol.

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.