Qui s'intéresse au palmarès devant les César ? Non, le plus intéressant est de savoir quel discours sera le plus émouvant ! Et, cette année, de voir comment le débat sur le sexisme dans le cinéma sera présent à la cérémonie. Ce soir en clair sur Canal Plus.

La 43ème cérémonie des César sera présentée par Manu Payet, ce soir en clair sur Canal Plus. 120 battements par minute et Au-revoir là haut font figure de favoris. Mais il y a plus intéressant que le palmarès. Le débat sur les quotas de femmes dans le financement du cinéma sera-t-il évoqué par les cinéastes et les comédiens ? 

Des rubans blancs pour un appel au don

On regardera aussi de près les petits rubans blancs sur les tenues de soirée. A l’initiative de la Fondation des femmes, celles et ceux qui porteront ce ruban le feront pour s’engager contre les violences faites  aux femmes. Engagement concret, puisque c’est un appel au don : une manière de rappeler que les associations d’aide aux victimes ont besoin d’argent pour aider ces dernières à porter plainte et tenter d’en finir avec l’impunité trop fréquente en matière de violence sexuelle ou de harcèlement. Dans le sillage du mouvement Time’s Up, lancé à la cérémonie américaine des Golden Globes  par Meryl Streep ou Natalie Portman, une centaine de femmes du cinéma français ont lancé un appel intitulé « maintenant, on  s’engage ». Les associations sont noyées sous les appels depuis la déflagration Weinstein et ont besoin d’argent. 

Il a été question de l’affaire Weinstein, d’ailleurs, dans la bande annonce de la cérémonie diffusée sur Canal Plus. Une parodie du clip d’Orelsan portée par Manu Payet :

Basique. Une actrice qui passe des essais n'est pas obligée de se désaper. Les producteurs de ciné ne sont pas tous des porcs hashtagués. Simple.

D'aucuns trouvent ce passage un peu ambigu. Est-ce une manière de dire que le harcèlement sexuel sera abordé pendant la cérémonie ou de clore le débat avant même qu’il ait commencé ? On verra ça ce soir. Il est vrai que le cinéma français se démarque par sa discrétion sur le sujet depuis l’affaire Weinstein. Mais soyez sûrs que Catherine Deneuve ne sera pas là pour défendre le droit des hommes à importuner les femmes, tout simplement parce qu’elle ne vient plus aux Césars depuis des années.

Sara Forestier et l’aplomb de ses 18 ans

Quand je vous dis que le palmarès importe peu. On regarde cette cérémonie aussi, surtout, pour décerner, depuis notre canapé, le César du meilleur discours ! Qui va le plus nous émouvoir au moment de recevoir sa statuette ?

A ce sujet, je vous recommande une pastille diffusée depuis lundi dans l’émission cinéma de Canal Plus, Tchi Tcha : « le jour où j’ai reçu le César ». Les comédiens revoient les images de leur grand jour et les commentent. Sara Forestier, notamment, est très émouvante parce qu’elle ne se reconnait pas, quinze ans après ! Elle est sidérée par l’aplomb de ses 18 ans. La comédienne et réalisatrice révèle au passage qu’elle s’était aspergée de spray autobronzant ce jour-là, elle qui proteste aujourd’hui contre l’injonction qui pèse sur les femmes à être toujours maquillées ! Et elle pose surtout un regard très touchant sur ces images : "Il y a des parties de nous qui meurent", dit-elle. Cette assurance, cette attitude de bulldozer, qu’elle a un peu perdu aujourd’hui, était plus sincère que de pleurer ou de prendre la pause. 

Les Césars, ce soir à partir de 21h sur Canal + en clair. Et l'émission Tchi Tcha en direct de la salle Pleyel (où se déroule la cérémonie) à partir de 19h45.

Suivez aussi la cérémonie grâce au compte Twitter de France Inter : un live tweet toute la soirée.

Légende du visuel principal:
Le jour où j'ai reçu le César - Sara Forestier (Capture d'écran) © MyCanal
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.