C'est une compétition qui voit s'affronter des passionnés de pâtisserie, mais avant tout une émission très drôle. "Le Meilleur pâtissier", sur M6, nous tient en haleine avec une spéciale Grande Bretagne. God save the cakes !

Mon conseil télé du jour : une émission gourmande, croquante, amusante et surtout... britannique ! Le Meilleur pâtissier, spéciale Grande Bretagne, ce mercredi 3 octobre sur M6. God save the cakes !

Avant tout, je dois faire un mea culpa. L’année dernière, ici même, j’ai pesté contre l’obsession de la revisite, marque de fabrique du « meilleur pâtissier ». Je suis réac’ en pâtisserie, affirmais-je haut et fort, je ne veux pas qu’on revisite ou qu’on déstructure la tarte au citron meringuée. Eh bien j’ai changé d’avis. Ou plutôt : c’est moins grave quand on s’attaque à la gastronomie britannique !

Apple pie revisitée

Mais quelle mauvaise foi ! Quel chauvinisme déplacé ! Je plaisante, bien sûr. De toutes façons, cette émission est délicieuse d’abord parce qu’elle est drôle. On parle vraiment de pâtisserie, on fait les choses sérieusement (et moi qui n’ai jamais préparé une ganache ou une pâte sablée, franchement, je suis épatée) mais sans se prendre au sérieux. Première épreuve : revisiter l’apple pie. Une tourte garnie d'une compote de pommes. Les neufs candidats encore en lice vont tenter d’épater Cyril Lignac et Mercotte en dressant la tarte à la verticale, ou en y ajoutant de l’aneth (c’est audacieux). Il y a même un peu de géopolitique, quand une candidate imagine un mélange entre l’apple pie et le pavlova, spécialité russe.

Suspens et gelée anglaise

Cette émission de compétition culinaire repose sur une réalisation bigrement efficace. C’est lié, en partie, à l’habillage musical : The Cure, les Beatles, Queen ou les Spice Girls sont là pour dynamiser le récit de la compétition. Mais le plus savoureux, c’est le suspens qui est exagéré à dessein, cette capacité à nous tenir en haleine. On a toujours l’impression que l'épreuve va être un naufrage collectif et au final, les gâteaux sont spectaculaires. La dramaturgie est très bien ficelée.

Il y a néanmoins parfois de vrais ratages... mais là aussi c’est drôle. L’épreuve de Mercotte, cette punk de la pâtisserie, exige cette semaine un gâteau aussi compliqué à réaliser qu’à prononcer : le trifle ! Une bonne partie des candidats va se gaufrer allègrement sur cette épreuve à cause de l'incontournable gelée anglaise. Sachez qu’un trifle raté ressemble à une méduse pas très en forme. J’ai bien ri. Mon seul regret, c’est que le Brexit ait été oublié dans cette émission ! Cela aurait pu donner lieu à de belles excentricités pâtissières...

Le Meilleur pâtissier, « God Save The Cakes ». Émission présentée par Julia Vignali. Sur M6 à 21h.

Légende du visuel principal:
Cyril Lignac, Mercotte et Julia Vignali. A vos marques, prêts, pâtissez ! © Marie Etchegoyen - M6
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.