L'humoriste, aux côtés du comédien Pascal Sanga, lit des extraits des romans et bandes dessinées de Fabrice Caro. Un délice d'humour absurde et noir, de satire sociale, de parodie de conférence littéraire. La vidéo est disponible gratuitement sur la chaîne Youtube de la maison de la poésie.

Pascal Sangla et Blanche Gardin laisseront-ils la parole à Fabcaro, assis seul dans le public? Aucune chance.
Pascal Sangla et Blanche Gardin laisseront-ils la parole à Fabcaro, assis seul dans le public? Aucune chance. © Capture d'écran Youtube Maison de la Poésie

En attendant la réouverture des lieux de culture, la Maison de la Poésie propose, comme beaucoup d’autres salles de spectacle, des contenus numériques. Et il y a là, en particulier, une pépite à ne pas louper : Fabcaro invite Blanche Gardin et Pascal Sangla (avec la complicité d'Emmanuel Noblet). Ce spectacle a été diffusé il y a quelques semaines, en live Facebook, il est disponible gratuitement sur Youtube. Sur scène : l’humoriste Blanche Gardin et le comédien et musicien Pascal Sangla, réunis pour lire des extraits des romans et bandes dessinées de Fabcaro. Et devant eux... pas un chat. C’est du théâtre à huis clos. Non pardon, il y a un homme dans le public : tout seul au milieu de tous ces fauteuils rouges désespérément vides : Fabcaro lui-même. Prêt à assister à une lecture de son œuvre ! 

Une bonne rasade d'absurde et d'humour amer

La lecture de livres sur scène est un terrain glissant. Disons-le, le résultat est souvent rasoir. Mais ici, c’est une merveille. Les textes à l’humour grinçant de Fabrice Caro sont portés avec brio par Blanche Gardin et Pascal Sangla : le casting est parfait. D’ailleurs, je m’adresse aux veinards qui n’ont encore jamais lu les romans et les BD de Fabcaro : découvrez-les via cette vidéo, vous aurez ensuite envie de tout dévorer d’une traite. 

Le talent de FabCaro, c’est de faire surgir l’humour de situations minuscules et quotidiennes, en les arrosant de bonnes rasades d’absurde. Cet humour amer, cette satire sociétale, on les retrouve aussi dans ses romans.  Le discours, par exemple, repose sur rien ou presque : un type qui vient de se faire plaquer doit écrire un discours pour le mariage de sa sœur. Et c’est à hurler de rire : satisfait ou remboursé !  

Conférence littéraire 

Zaï Zaï Zaï Zaï, la BD de Fabcaro la plus célèbre, est aussi citée en longueur. Mais ce spectacle n'est pas fait uniquement des lectures. Les extraits sont lus au fil de ce qui s’apparente à une parodie de conférence en présence de l’auteur. On dissèque son œuvre en plissant les yeux, on la passe au tamis de l’analyse critique, on interroge l’auteur… mais Fabcaro  ne peut pas en placer une parce que les questions font toutes dix kilomètres de long ! Regarder ce spectacle est la meilleure manière d’aborder cette première semaine de 2021. Histoire de se souvenir que « la vie est une chienne borgne sous le ciel d’octobre » (je cite, évidemment) mais que si on arrive à en rire, ce sera déjà ça de gagné.  

A voir gratuitement sur la chaîne Youtube de la maison de la poésie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe