Le film de Charlie Chaplin et celui de Jacques Demy, parmi d'autres, vont bientôt quitter le catalogue Netflix. Et si on repensait notre rapport à la nouveauté, sur la plateforme? Le plus urgent à voir n'est pas ce qui vient de sortir, mais ce qui va bientôt s'en aller...

Apprenez à apprivoiser Netflix. Je m'explique, avec l'aide de Charlot. L’année dernière, en plein confinement, une bonne partie des films de Charlie Chaplin a débarqué sur la plateforme. J’ai regardé « le Kid » avec mes enfants, ils ont adoré. J’étais aux anges, parce que ce n’est pas évident de trouver des films qui intéressent vraiment les adultes et les enfants. Je m’étais dit qu’on regarderait tous les Chaplin. Mais on avait le temps… Et voilà que maintenant, patatras, c’est trop tard. « La ruée vers l’or », « le dictateur », « les feux de la rampe » ne sont plus au catalogue depuis quelques jours. Une histoire de droits d’auteur, vous vous en doutez : le contrat entre Netflix et MK2 durait un an. 

"The Kid" est encore là

Mais la bonne nouvelle, c’est que « le Kid », lui, est arrivé un peu après les autres : il est donc encore en ligne pour quelques jours. Avis aux abonné.e.s Netflix, vous avez jusqu’au 22 mai pour en profiter. Fou rire assuré, quel que soit votre âge, quand le gosse casse les vitres du quartier en jetant des cailloux et que Charlot, quelques secondes plus tard, propose ses services de vitrier ambulant. Un sommet d’humour burlesque. 

"The Kid" est un chef d’œuvre intemporel. C’est l’histoire d’un enfant et d’un adulte qui s’apprivoisent… mais ce n’est pas pour ça que je vous parle d’apprivoiser Netflix. Non, je veux dire qu’il faut fouiller, ne pas se laisser happer par les programmes mis en avant sur la page d’accueil. Tout simplement parce que ceux-là, en général, restent très longtemps au catalogue. La plateforme pousse sur le devant de la scène ses productions originales, comme « le jeu de la dame », « le serpent » ou « Lupin » alors que c’est précisément ceux qui sont le moins urgents à regarder. Ils vont rester longtemps ! Il faut inverser notre rapport à la nouveauté. Ne pas s’intéresser à ce qui vient de sortir, mais à ce qui va bientôt disparaître.

Ré mi fa sol sol sol ré do !

Et parmi ce qui va bientôt disparaitre, il y a « les Demoiselles de Rochefort », « les Parapluies de Cherbourg », » la baie des anges », et « Peau d’âne ». Jetez-vous à corps perdu dans un cycle Jacques Demy ! Tous ces films sortent du catalogue Netflix le 14 mai. Et le 14 mai, c’est cinq jours avant que les salles de cinéma ne rouvrent enfin leurs portes : il sera alors temps d’éteindre la télé et de courir en salle. 

Une autre idée, d’ici là, pour apprivoiser la plateforme ? S’émanciper des algorithmes. Vous savez comment ça marche : si on a aimé tel film ou série, tel autre film ou série nous est proposé. Moi par exemple, depuis que j’ai visionné « la sagesse de la pieuvre », on me propose une flopée de documentaires animaliers : ça m’agace (même si cette histoire de pieuvre m’a passionnée). Alors il faut sortir de sa bulle de filtre (rien à voir avec la pieuvre, c’est comme ça qu’on appelle la tendance qu’a le numérique à nous enfermer dans ce qui nous est familier). Et pour crever la bulle, il faut effacer l’historique. C’est très simple, en allant dans la rubrique « compte » puis « historique ». Les programmes que vous avez visionnés n’influenceront plus ceux qui vous seront suggérés. Finalement, c’est comme en amour : pour s’apprivoiser, il faut parfois cacher à l’autre une partie de soi…  

Les films de Jacques Demy sont encore disponibles sur Netflix jusqu’au 14 mai, pour les abonnés. Et « The Kid », de Charlie Chaplin, jusqu’au 22. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Image du "Kid" (1921) Charlie Chaplin avec le jeune Jackie Coogan © Getty / Mondadori Portfolio
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.