Ce soir sur TF1, une nouvelle série aux personnages très attachants sur un sujet pourtant périlleux : le quotidien d'un hôpital pour enfants. Nouvelle illustration de la vitalité de la fiction française.

Il ne faudrait pas révéler le sujet de cette série. Vous dire simplement qu'elle démarre ce soir sur TF1 et que je vous la recommande. Car "le pitch", comme on dit, est du genre à faire fuir tout le monde en courant. Les bracelets rouges est une histoire qui se passe à l'hôpital et dont les héros sont des enfants malades. Pas des petites maladies de rien du tout. Du lourd, du triste, du moche : cancer, problème cardiaque, anorexie, coma. 

Je ne prétends pas que ce n'est jamais triste, non. Mais on rigole. On a envie de connaitre la suite à la fin de chaque épisode. Et surtout, on s'attache aux personnages à vitesse grand V. Les ados, qui font connaissance à l'hôpital : Thomas, Clément, Roxanne, Mehdi et Sarah. Mais aussi leurs parents et les médecins, les kinés, les infirmiers. Et contrairement à la série Nina, dont j'ai déjà parlé ici parce qu'elle exaspère les infirmières, on voit les soignants travailler. J'ai hâte de savoir ce que vont en penser les professionnels de santé devant leur télé. 

Pour ma part, je trouve le scénario bien ficelé et les comédiens très convaincants, surtout les enfants. C'est l'adaptation d'une série espagnole à succès. Le sujet, bien sûr, tourne autour de l'amitié qui permet d'affronter la maladie ou le handicap et c'est suffisamment intelligent pour ne jamais sombrer dans le pathos. Entre eux, les gamins se moquent de leurs parents que l'inquiétude rend maladroits ou complètement à côté de la plaque. Ils parviennent à s'inventer des aventures dans les couloirs de l'hôpital. Il y a un joli triangle amoureux au cœur de l'intrigue. Le sujet est grave mais il est traité avec simplicité et subtilité. En outre, le casting des adultes devrait attirer du monde : Michael Youn, Pascal Elbé ou encore Cristiana Reali dans le rôle des parents. 

Cette série est sélectionnée au festival de Luchon, qui démarre cette semaine. Vingtième édition de ce rendez-vous qui installe les téléfilms, les séries, les documentaires et les webséries dans une station thermale des Pyrénées. Et les organisateurs du festival frétillent de joie car la fiction télé made in France cartonne. C'est le résultat d'une étude Médiamétrie : sur les 100 meilleures audiences de fiction réalisées en 2017 à la télé, 85 étaient françaises. Un peu mieux qu'en 2016 (on était à 81 français dans le top 100), mais la progression est vraiment spectaculaire si on compare à 2011, il y a à peine 7 ans : on ne comptait que 11 fictions françaises dans le classement, qui était dominé par les productions américaines. 

Comme elle semble déjà loin l'époque où on ricanait des séries télé françaises ! En tête des gros succès 2017, on trouve le capitaine Marleau, inimitable gendarme incarnée par Corine Masiero qui permet à France 3 de se hisser à la première place de ce classement : 7,7 millions de téléspectateurs pour le record. Pas de doute, la fiction française est plus en forme que jamais et vous en trouverez une bonne preuve ce soir sur TF1, même si les héros sont malades. 

Les bracelets rouges, épisodes 1 et 2 : lundi 5 février à 21h sur TF1.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.