La série à succès revient sur Canal Plus pour une nouvelle saison, tout aussi réussie que les précédentes. En ces temps de confinement, la double (voire triple) identité des "clandestins" de la DGSE prend un relief particulier. Et vous, quelle est votre légende ?

Le Bureau des Légendes saison 5 / Jean-François Baumard - Rémy Grandroques - Stéphanie Branchu
Le Bureau des Légendes saison 5 / Jean-François Baumard - Rémy Grandroques - Stéphanie Branchu © TOP THE OLIGARCHS PRODUCTIONS / CANAL+

La saison 5 du Bureau des Légendes démarre ce lundi 6 avril sur Canal Plus. Tous les accrocs à cette géniale série d’espionnage se posent une seule question : Malotru est-il mort ou vivant ? Je ne vais évidemment pas y répondre, même si je connais la réponse ! Malotru, c’est le nom de code de Guillaume Debailly, incarné par Matthieu Kassovitz, qu’on a quitté en bien mauvaise posture au terme de la saison 4. Matthieu Amalric, Sara Giraudeau, Florence Loiret-Caille sont toujours là. Louis Garrel est le petit nouveau. 

Saison importante, parce que c’est la dernière d’Eric Rochant, le créateur du _Bureau des Légendes_. La série continuera a priori, mais sans lui. Pour que les adieux se fassent en douceur, Rochant a passé le relais à Jacques Audiard, qui a écrit et réalisé deux épisodes, très réussis. Pour ceux qui n’ont encore jamais vu le Bureau des Légendes, sachez que la première saison est disponible gratuitement, pour tout le monde, sur le site de Canal Plus.

Vies parallèles

Sacrée expérience, que de regarder cette série en ce moment. Les histoires d’espion sous couverture ont toujours été fascinantes, mais elles le sont encore plus dans cette période étrange. Car le confinement, à n’en pas douter, aura des conséquences sur nos vies. Des conséquences professionnelles et personnelles. Et c’est une période où l'on pense, sans doute bien plus qu’à l’ordinaire, aux autres vies qu’on aurait pu avoir. Parce qu’on prend du recul. Parce que tout s’est arrêté. 

Si vous pouviez claquer des doigts et tout changer, vous seriez qui ? Quel métier, dans quel pays ? Le Bureau des Légendes, ce n’est que cela : des vies inventées, des vies multiples. On suit les aventures des « clandestins » de la DGSE, des agents du renseignement extérieur français qui sont en immersion à l’étranger. Leur mission est de repérer les personnes susceptibles d’être recrutées comme sources de renseignements. 

C’est un travail sous couverture. Les clandestins ont une fausse identité, un faux métier - enfin, pas tout à fait faux puisqu’ils l'exercent vraiment : prof de français en Syrie, par exemple, ou sismologue dans un institut de géologie, cheffe de sécurité d'un hôtel. Ils se sont préparés pendant des mois et des mois. Toute la difficulté, pour un clandestin, c’est d’accepter de retrouver sa vie normale quand il doit abandonner sa légende. On ne peut pas regarder cette série, encore moins en ce moment, sans se demander : et moi, quelle serait ma légende ?

La paranoïa atteint des sommets

Le seul vrai danger, pour un clandestin en mission, c’est d’être soi-même. Et si cette saison 5 est particulièrement réussie, c’est parce qu’elle se penche encore plus que les autres sur la vie intérieure des personnages : on s’intéresse à ce que ça leur fait, de vivre dans le mensonge, sous une fausse identité. Comment vivent-ils le fait d’avoir une double, voire une triple ou une quadruple identité ? Évidemment, quand l’intime entre en jeu, c’est vertigineux : est-ce que l’autre m’aime pour qui je suis vraiment, ou pour ma légende ?

La série se passe beaucoup à l'étranger, notamment grâce au personnage de Marie-Jeanne, joué par Florence Loiret Caille, qui quitte les bureaux parisiens de la DGSE et retourne sur le terrain. Cette nouvelle saison montre aussi le poids de la paranoïa dans les métiers du renseignement. La paranoïa qui peut tout dévorer. Mais au fond, au cœur de tous les rebondissements (et dieu sait s’il y en a), c’est toujours le même sujet, dans le Bureau des Légendes : la tension entre l’intime et le collectif. Car l’être humain est avant tout un animal social. Et ça aussi, ça rencontre un écho particulier, en ces temps de confinement.

« Le bureau des légendes », les deux premiers épisodes de la saison 5, ce lundi 6 mars à 21h sur Canal Plus, pour les abonnés. 

La saison 1 disponible gratuitement sur le site de Canal. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.