Cinquante Youtubeurs et influenceurs vont se relayer pendant trente heures pour un marathon du jeu vidéo, afin de récolter des dons au profit du Téléthon. L'occasion de montrer que les gamers ont du cœur.

Norman, célèbre sur Youtube, joue en direct devant ses fans et les appelle au passage à faire un don en faveur du Téléthon.
Norman, célèbre sur Youtube, joue en direct devant ses fans et les appelle au passage à faire un don en faveur du Téléthon. © Capture d'écrans France Télévision / AFM Téléthon

Le Téléthon n'est plus seulement un événement télé : un dispositif numérique s'y ajoute pour élargir le public des donneurs. En plus des émissions à la télévision (sur France 2 et France 3), vous pourrez suivre le « Téléthon Gaming ». Il avait démarré l’année dernière à petite échelle et prend de l’ampleur cette année avec un marathon du jeu vidéo : 30 heures de live à suivre sur Twitch à partir de vendredi 7 décembre à 18h.

Le phénomène Twitch

Tout cela est peut-être un peu énigmatique pour certains, alors je m’explique. Twitch est une plate-forme sur laquelle on peut voir des gens en train de jouer à des jeux vidéo. Sur les trois quarts de l’écran, vous suivez la partie en cours, et dans un coin, en plus petit, vous voyez le visage du joueur ou de la joueuse, qui commente : il ou elle explique par exemple sa stratégie pour défendre ses tours et attaquer celles de la base adverse dans le jeu. C’est aussi l’occasion de faire des blagues, de parler d’autre chose, bref de s’adresser à sa communauté de fans. Twitch, propriété d’Amazon, est un phénomène impressionnant : à tout moment, au moins un million de personnes dans le monde entier sont connectées sur cette plateforme où l’on suit du jeu vidéo exactement comme on regarderait du sport à la télé. 

Des joueurs célèbres, des Youtubeurs, des influenceurs, vont se relayer pour jouer tout en appelant ceux qui les regardent à faire un don au Téléthon, via le site telethongaming.fr. L’opération est pilotée par Pierre Lapin et Luciole, deux personnalités du web. Pierre Lapin a révélé l’année dernière pendant le Téléthon qu’il souffrait de myopathie. Et les invités s’appellent Norman, Cyprien ou encore Hugo Tout Seul. L’année dernière, tout cela s’était déroulé dans une ambiance très bon enfant.

L’année dernière, dans une ambiance très bon enfant, 10 000 euros ont été récoltés en 12 heures. L’ambition est de faire beaucoup mieux cette année, puisque le marathon dure 30 heures. Cette opération s’inscrit dans la lignée du « Z Event » le mois dernier : un million d’euros récoltés au profit de Médecins sans frontières, là encore grâce au jeu vidéo. 

Je sais ce que certains sont en train de penser : le Téléthon a bon dos, ces petits malins ont trouvé un prétexte pour assouvir encore plus leur passion du jeu ! Oui, sans doute. Mais c’est exactement le même principe que tous ces défis souvent très drôles qui font le charme du Téléthon dans les villages de France. Cette année, on prépare une saucisse de 200 mètres à Tullins, en Isère ou une guirlande géante de chaussettes orphelines à Condrieu, dans le Rhône. Ne ratez pas le loto-bouse à Espinasses, dans les Hautes Alpes. Et je ne vous parle même pas du grand défi « 1 million de crêpes » qui va sans doute rapporter 1 million d’euros. 

Les gamers ont du cœur

Bref, c’est l’alchimie du Téléthon : transformer une activité joyeuse, ludique, collective, en de l’argent sonnant et trébuchant pour financer la recherche contre les maladies rares. Et si au passage, le Téléthon Gaming peut piétiner allègrement les clichés qu’on entend encore sur les joueurs de jeu vidéo – qui seraient des gens complètement renfermés sur eux-mêmes vissés devant leur écran et qui ne s’intéressent à rien d’autre – eh bien tant mieux ! C’est l’occasion de prouver que les gamers ont du cœur.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.