Dimanche soir, TF1 diffuse un documentaire sur l’épopée de l’Équipe de France 98... 20 ans après le sacre des Bleus et à quelques jours du début de la Coupe du Monde, TF1 nous fait revivre la compétition la plus importante de l’histoire du sport français et ce match après match.

Une manière de se rappeler que le parcours de cette équipe ne se limite pas qu’au fameux « et 1 et 2 et 3-0 ». Que cette équipe s’est avant tout forgée dans la douleur et l’adversité.

I Will Survive, l’hymne des supporters des Bleus, colle parfaitement à ce qu’a été le destin de cette équipe

Elle n’a fait que survivre : 

  • 8ème de finale face au Paraguay : but en or au bout des prolongations
  • Quart de finale face à l’Italie : séance de tirs au but

Sans parler de la demi-finale arrachée 2-1 face à la Croatie.

Et c’est en cela qu’elle est belle cette équipe. Parce qu’elle est incroyablement française. Elle avait tout pour être une perdante magnifique. Comme elle l’avait toujours été… On avait toujours en tête à l'époque le traumatisme de 82 et la défaite de 86. Deux Coupes du Monde consécutives où les Bleus de Platoche s’étaient écroulés face à l’Allemagne de l’Ouest. 

Mais l’Equipe de France 98 n’était pas destinée à être une perdante magnifique. Elle était destinée à gagner.  Et pas de n’importe quelle manière. Et 1, et 2 et 3 zéro. Face au Brésil. Chez nous. A Saint Denis. Couronnés devant la France entière. Il y a des chances pour que ça n’arrive plus jamais. 

Et vous savez quoi ? Je m’en mords les doigts

Parce qu’en 98, j’étais le seul gamin en France à ne pas être derrière cette équipe. Je supportais le Brésil. Quelle idée ! Mon amour pour les brésiliens Ronaldo et Rivaldo m’a fait passer à côté de la plus belle des victoires du sport français. 20 ans après, je m’en veux encore !

Mais ce documentaire m’a permis de revivre cette épopée et de ressentir l’euphorie de la victoire. Avant peut-être de la ressentir à nouveau dans un mois avec les Bleus de Griezmann et de Pogba.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.